Menu
Tél. 04 88 699 699

Services à la personne Marseille : Maintien à domicile : Revalorisation de l'APA et un droit de répit pour les aidants

Maintien à domicile : Revalorisation de l'APA et un droit de répit pour les aidants

Depuis 1er mars 2016,
plusieurs modifications sont entrées en vigueur :

 

1 / Revalorisation de l' Allocation Personnalisée d'Autonomie :

Les montants maxima sont portés à :

  •  1 713,08 € par mois pour les personnes en Gir 1
    (plafond avant le 1er mars 2016 : 1 312,67 €).
    Ce qui représente jusqu'à 20 heures supplémentaires d'aide /mois ;

  • 1 375,54 € par mois pour les personnes en Gir 2
    (plafond avant le 1er mars 2016 : 1 125,14 €) ;

  • 993,88 € par mois pour les personnes en Gir 3
    (plafond avant le 1er mars 2016 : 843,86 €) ;

  • 662,95 € par mois pour les personnes en Gir 4
    (plafond avant le 1er mars 2016 : 562,57 €).
    Ce qui représente jusqu'à 5 h supplémentaires d'aide / par mois.


2 / Prise en compte du besoin de répit de l'aidant :


Outre les besoins d'aide de la personne âgée, l'équipe médico-sociale du département examinera désormais également le besoin de répit de l'aidant et cherchera des solutions de relais au cas ou l’aidant venait à être hospitalisé.

Une majoration du plan d'aide pourra être accordée lorsque l'aidant qui assure une présence ou une aide indispensable pour le maintien à domicile ne peut pas être remplacé par une autre personne à titre non professionnel. Dans ce cas, l'équipe médico-sociale pourra proposer, dans le cadre du plan d'aide, le recours à un dispositif d'accueil temporaire, de relais à domicile, ou à tout autre dispositif permettant de répondre au besoin de l'aidant.

 

3/ Aide ponctuelle en cas d’hospitalisation
ou pour le répit de l’aidant :


En cas d’hospitalisation d’un proche aidant qui ne peut être remplacé et dont la présence ou l’aide est indispensable à la vie à domicile, une majoration ponctuelle de l’APA pourra être accordée à la personne âgée. Son montant pourra atteindre jusqu’à 0,9 fois le montant mensuel de la majoration pour tierce personne (soit 992 € depuis le 1er avril 2014) au-delà des plafonds de l’APA, dans les conditions fixées par l’article D. 232-9-2 du code de l’action sociale et des familles.
De la même manière, dans les conditions précisées par l’article 232-9-1 du code précité, une majoration ponctuelle du plan d’aide au-delà des plafonds est désormais possible pour organiser un temps de répit pour l’aidant (voir ci-dessus), si l’équipe pluridisciplinaire l’a prévu lors de l’évaluation de la situation de la personne âgée. Cette majoration ne peut pas excéder 0,453 fois le montant mensuel de la majoration pour tierce personne (soit 500 € depuis le 1er avril 2014).
 




4/ Mesures pour adapter les logements aux enjeux du vieillissement :


Aujourd’hui, seuls 6 % des logements sont adaptées à la vie quotidienne de personnes en perte d’autonomie. Pourtant, 90 % des Français sont prêts à adapter leur domicile si leur état de santé se dégrade. Un plan national d’adaptation des logements va être lancé afin d’adapter les logements à l’avancée en âge. 

Les logements foyers ou les résidences autonomes, « logements intermédiaires » dans lesquels les résidents profitent de services collectifs tout en ayant un appartement indépendant, auront vocation à être développés. Un « forfait autonomie » de près de 40 millions d’euros annuels financera les dépenses des actions de prévention accessibles à tous les seniors d’un territoire (sensibilisation à la nutrition, atelier mémoire, activités pour préserver les liens sociaux). L’État participera également à hauteur de 40 millions aux travaux de réhabilitation de certaines résidences via la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et la Caisse nationale d’assurance vieillesse, en complément des 10 millions déjà dégagés en 2014. 

 

 

5/ Simplification des procédures de demande de carte d'invalidité
et de carte de stationnement :
 


La procédure de demande de carte d'invalidité et de carte de stationnement pour les personnes âgées relevant des groupes GIR 1 et 2 est désormais simplifiée. Des mesures destinées à lutter contre le non-recours à l'allocation sont aussi mises en oeuvre : 

  • Exonération du ticket modérateur pour les bénéficiaires dont les ressources sont inférieures à 800 euros (montant de l'Aspa)
  • Allègement du reste à charge pour les personnes aux revenus compris entre 800 euros et 2924 euros dont les plans d'aide sont les plus importants.

 

Maintien à domicile : Revalorisation de l'APA et un droit de répit pour les aidants Maintien à domicile : Revalorisation de l'APA et un droit de répit pour les aidants

cliquez sur les images pour les agrandir

Tél. 04 88 699 699 Retrouvez-nous sur Facebook

Nos agences

Arcade Assistance Siège Social

Arcade Assistance Vitrolles

Arcade Assistance Marseille Centre / Sud

Arcade Assistance Marseille Nord

Marseille - SSIAD

Arcade Assistance Aix en Provence

Arcade Assistance Aubagne

Arcade Assistance Martigues